Archives du mot-clé interview

INTERVIEW DE : Nathalie Salom

Portrait of Nathalie Salom
Portrait of Nathalie Salom

Capteur de Rêve ::Bonjour Nathalie, peux tu te décrire en quelques mots ?


Bonjour Nat,  J’ai 51 ans, maman de 3 magnifiques garçons, musicienne dans l’âme, amoureuse de la nature, des gens…  Je me suis mise à la photo en juin 2014, c’est pour moi un refuge, derrière mon objectif je me sens si libre…

CdeR :Quelle est ta spécialité ?

Les Hommes, les lieux, photographier des situations des expressions , tous décors propices à développer mon imaginaire…

CdeR : Comment es-tu arrivée à la photographie ?

J’ai toujours été une rêveuse un peu étourdie et pas vraiment passionnée par l’école. Une vraie contemplatrice, alors en juin 2014 j’ai acheté mon premier appareil photo, un besoin de partager toutes les images de ma tête depuis le temps…

Lire la suite INTERVIEW DE : Nathalie Salom

Publicités

INTERVIEW DE : Jérôme Lebas alias Jérôme L photographie

Portrait of jerome lebas
Portrait of jerome lebas

Capteur de Rêve ::Bonjour Jérome , peux tu te décrire en quelques mots ?

Je m’appel Jérôme j’ai 40 ans cette année et je suis cuisinier et passionné de photo.

CdeR :Quelle est ta spécialité ?

Je photographie beaucoup la nature ,que sa soit animal ou paysage ,l’architecture je la fais plus en argentique .

Lire la suite INTERVIEW DE : Jérôme Lebas alias Jérôme L photographie

INTERVIEW DE : Nathalie Joly dite Photonat

Autoportrait of Nathalie Joly
Autoportrait of Nathalie Joly

Capteur de Rêve ::Bonjour Nathalie, peux tu te décrire en quelques mots ?

Je vis en région parisienne, en ville, et j’adore y capter la présence de la nature qui y est plus présente qu’on ne le croit en regardant bien. Je suis aussi une amoureuse de la Bretagne et j’y vais dès que je le peux.

CdeR :Quelle est ta spécialité ?

Je n’ai pas vraiment de spécialité, j’aime tout ce qui se rapporte à la nature, le ciel, la lune, les animaux, la mer et de plus en plus la macro que je trouve vraiment étonnante.

CdeR : Comment es-tu arrivée à la photographie ?

J’ai toujours aimé prendre des photos, j’ai commencé par des photos de concerts, par plaisir et pour une revue de rock, au temps de l’argentique. Puis, petit à petit, avec le numérique, j’ai été de plus en plus fascinée par la nature dans toutes ses dimensions.

Lire la suite INTERVIEW DE : Nathalie Joly dite Photonat

INTERVIEW DE : Christopher MOUISSET

Portrait of Chritopher MOUISSET
Portrait of Chritopher MOUISSET
Capteur de Rêve ::Bonjour Chistopher, peux tu te décrire en quelques mots ?
Bonjour, je suis Christopher Auteur Photographe.
CdeR :Quelle est ta spécialité ?
La nature, plus précisément la macrophotographie.

Lire la suite INTERVIEW DE : Christopher MOUISSET

INTERVIEW DE : Yank

Portrait of Yank
Portrait of Yank
Capteur de Rêve : Bonjour Yank , peux-tu te décrire en quelques mots ?
Bonjour à tous, j’ai 30 ans, je suis designer et développeur Web au quotidien.
Photographe passionné par la nature le reste du temps.
Savoyard d’origine, je vis en Normandie depuis une dizaine d’année.
CdeR : Quelle est ta spécialité ?
Je suis attiré par la nature avant tout mais j’apprécie le fait de pouvoir changer de sujet selon l’humeur du moment.
Je cherche des ambiances particulières, ce n’est pas toujours évident à capturer.
CdeR : Comment es-tu arrivé à la photographie ?
Ayant grandi dans un magnifique paysage entouré de hautes montagnes, j’ai été attiré très tôt par la nature sauvage. Ma passion pour l’image est liée à l’environnement dans lequel j’ai grandi ainsi que mon intérêt pour les sports extrêmes. J’ai commencé à travailler comme laborantin dans un labo de développement photo pendant quelques années, à l’époque où le numérique n’était pas encore très courant, ainsi que sur Photoshop. Suite à cette expérience j’ai eu envie de devenir graphiste et tout ce qui touchait au web et à l’animation m’intéressait alors je me suis auto-formé et au fil du temps je suis devenu graphiste, développeur web et motion designer (vidéo/animation 2d-3d), je suis très polyvalent dans mon domaine qui a toujours été lié de près comme de loin à l’image.
CdeR : Comment t’es-tu formé ?
Je m’intéresse à la photographie depuis de nombreuses années mais ce n’est que récemment que j’ai décidé de m’y mettre plus sérieusement. J’ai lu quelques magazines et articles de blogs concernant la technique avant de partir dans les Pyrénées en juin 2014, une totale immersion en pleine nature, c’était idéal pour prendre le temps d’expérimenter. Tout y est passé, paysages, faunes, flores, macro…
CdeR : Quel est ton matériel photo fétiche ?
Je fais surtout avec ce que j’ai sous la main, c’est à dire un Nikon D80 ainsi qu’un Sigma 28-200mm dont je me sers pour à peu près…tout. Il y a quelques mois, je me suis trouvé une paire de bonnette afin de pouvoir m’initier à la macro, résultat j’en suis complètement fan, je prends beaucoup de plaisir à photographier les araignées sauteuses et autres insectes. Il n’y a que lors de mes sorties en snowboard où j’utilise la plupart du temps un compact (Canon PowerShot 220 HS) qui donne des résultats plutôt corrects et ne prend pas trop de place. Aujourd’hui après quelques mois de pratique intensive, je souhaite m’équiper d’un téléobjectif pour voir encore plus loin et m’essayer à la photographie animalière que j’ai commencé à aborder, puis un nouveau boitier plus performant quand le budget le permettra.
CdeR : Peux-tu nous commenter la photo que tu as choisi pour illustrer cette interview ?
Ombre sauvage by Yank
Ombre sauvage by Yank
 Cette photo s’intitule « Ombre sauvage ». C’était en septembre, j’étais impatient d’aller en forêt pour tenter de photographier des cerfs pendant le brame. Une fois sur place, avant l’aube j’ai arpenté la forêt. Puis après une longue attente, j’ai enfin aperçu ce pourquoi j’étais venu, le Roi de la Forêt entouré de plusieurs biches. C’était un moment magique. L’endroit était très sombre et mon boitier ne permettant pas de monter très haut en ISO j’ai décidé d’utiliser le contre-jour en ma faveur. Sur cette image, le cerf était en train de s’approcher, certainement par curiosité, enfin je l’espère… 😉
CdeR : Quels conseils donnerais-tu à un jeune ?
Je pense qu’aujourd’hui les débutants ont tout à leur disposition pour progresser, dont les magazines et internet qui est une source intarissable de conseils et de partages.
Le plus important est de développer sa curiosité, de ne pas hésiter à sortir des sentiers battus et surtout de s’éclater. La photographie est un art pour certain, un loisir pour d’autres, le principal c’est d’y prendre du plaisir.
CdeR : Que recherches-tu à travers cet art, et à faire partager ?
Je recherche avant tout le plaisir d’être en contact avec la nature et de le partager à travers mes images.
CdeR : Peux-tu nous relater un de tes meilleurs souvenirs ainsi que le pire ?
Chaque sortie photo est un bon souvenir donc il y en a beaucoup.
Pour n’en citer qu’un, une matinée à parcourir une forêt aux allures de jungle amazonienne, une ambiance incroyable et des décors magiques à chaque coin d’arbre (Voir ma série « The Lost Valley« ).
The Lost Valley by YANK
  The Lost Valley by YANK
 Pour le pire, hormis quelques tempêtes de neige bien violente et de petites frayeurs l’hiver, le dernier en date remonte à cet été.
Sur un coup de tête j’ai tenté de suivre deux biches dans la forêt Pyrénéennes dans une zone très chargée en végétation, une vraie jungle.
Quelques jours après je me suis rendu compte que j’avais été mordu par plusieurs tiques. Il a fallu les retirer et j’ai eu le droit à une tournée de médicaments et prises de sang pour prévenir des différentes maladies que ces minuscules bestioles sont susceptibles de transmettre. Pas très impressionnant mais plutôt dégoûtant…
CdeR : Quels sont les photographes qui t’inspirent ?
Il y a bien sûr quelques noms connus (Vincent Munier, Kyriakos Kaziras, Sergey Gorshkov, Yann Arthus-Bertrand, Chris Burkard,…) mais je pense que nous sommes tous principalement inspirés par ce que nous voyons au quotidien, que ce soit dans des livres ou sur internet, étant designer je passe beaucoup de temps devant mon écran alors j’en profite régulièrement pour admirer le travail de grands photographes ainsi que des moins connus qui font également des merveilles.
CdeR : Quelle est ta plus grande source d’inspiration ?
La nature et les animaux, sans aucun doute.
CdeR : Quels lieux te font rêver ? Si dans l’absolu, tu pouvais y shooter ….
J’ai plusieurs projets en tête qui verront certainement le jour d’ici quelques années, en attendant cela me laisse le temps de m’équiper correctement et surtout de progresser dans ma pratique. Dans l’absolu il s’agit du nord des Etats-Unis (Alaska, Montana, Wyoming, Canada…) et de la Russie. Deux grands territoires, une nature sauvage et des paysages à couper le souffle. Dans ces destinations j’y vois également un intérêt pour ma seconde passion, le snowboard, je suis gourmand !
Sinon, le Japon, la Nouvelle Zélande, l’Australie, l’Antarctique et le Chili sont également sur liste d’attente. Mais je vais arrêter là car sinon je vais vous faire faire le tour du globe.
CdeR : Photographies-tu avec une idée en tête, ou te laisses-tu porter par les occasions qui se présentent ?
A 90% du temps, il s’agit de billebaude et j’adore ça.
Ceci dit étant attiré par la photo animalière je pense que ça va progressivement changer, car c’est beaucoup plus difficile d’obtenir ce que l’on souhaite simplement en comptant sur la chance et le hasard dans cette pratique.
CdeR : Quels sont les logiciels et plug-ins que tu utilises pour retoucher et gérer tes photos ?
Photoshop que j’utilise depuis longtemps de part mon métier. J’ai ouvert Lightroom il y quelques mois, je n’ai pas vraiment accroché mais je retenterai l’expérience par curiosité car ça fait longtemps que j’en entends parler et il a l’air efficace dans la gestion des dossiers entre autres.
CdeR : Quels sont tes projets photographiques 2015 ?
Premièrement de m’équiper en matériel (trépied, objectifs, nouveau boitier).
Ensuite trouver plus de temps pour la photo animalière et continuer à progresser.
CdeR : Un dernier mot ?
Merci à toi de m’avoir contacté et proposé cet interview, cela permettra à tout ceux qui me suivent et qui ne me connaissent pas encore de pouvoir en savoir un peu plus à mon sujet.
CdeR ; Merci beaucoup Yank pour le temps consacré à nous faire te découvrir.
Ses Liens :

 

INTERVIEW DE : FabbWinter Photographe

Portrait FabbWinter
Portrait FabbWinter

Capteur de Rêve ::Bonjour Fabb, peux tu te décrire en quelques mots ?

Bonjour Nath, je suis étrangement flatté par cette interview mais je n’ai pas vraiment l’habitude de ce genre d’exercice car c’est sans aucune prétention et à titre amateur de surcroit débutant (mais passionné) que je fais de la photo …

On peut donc dire que je suis un jeune photographe , enfin jeune par l’expérience car j’ai 42 ans , mais , j’ai acheté mon premier boitier il y 2 ans donc à peine un pré-ado  😉

J’aime toucher à tout ce qui peut me faire ressentir et exprimer des émotions comme la musique,  la peinture,  le dessin et notamment la photo 😉

CdeR :Quelle est ta spécialité ?

Alors ça, c’est la question qui tue ..

J’ apprécie beaucoup le portrait serré , (peut être trop serré même 🙂 )

Ceci dit, j’aime aussi faire des photos de paysages et d’animaux mais le portrait reste ma préférence et ma principale source d’inspiration (même si je n’en publie que très peu car je suis un éternel insatisfait de mon »travail »)

CdeR : Comment es-tu arrivé à la photographie ?

En realité , par hasard , je voulais faire faire des photos de mes enfants par un pro mais ayant déjà fait un peu de photo étant jeune je me suis dit autant les faire moi même 😉 ,alors, je me suis offert un petit boitier et un objectif d’occasion et c’est parti de là !!!

CdeR : Comment t’es-tu formé?

Ah ça c’est facile 😉

Je suis toujours en formation … je fais beaucoup de test et d’essai de réglages et fouine sur le net ,
et à l’école je faisais parti du « club photo » , argentique bien sur, donc j’avais déjà les petites notions de base de la photo…

CdeR : Quel est ton matériel photo fétiche ?

Un Canon 50d  associé à un fidèle 85mm  et 2 flashs cobra pour les portraits ; et le petit 18/55 pour les paysages et un filtre nd1000 (mais vu que j’ai été sage, cette année , j’espere que le Père Noel va m’offrir un 14mm)
CdeR : Peux tu nous commenter la photo que tu as choisi pour illustrer cette interview ?

Portrait FabbWinter Photographe
Portrait FabbWinter Photographe

C’est tout simplement la première photo de mon fils Noah,ou du moins la première où je suis arrivé à un résultat qui me convenait , je lui ai demandé de faire sa « tête de colère » 🙂

CdeR : Quels conseils donnerais tu à un jeune  qui débute ?

Il serait prétentieux de ma part de donner des conseils mais vu que je suis obligé 😉 alors je dirais qu’il fasse ce qui lui plait,  l’essentiel est de prendre du plaisir et de s’exprimer…

C’est en tout cas ce que je me dis …

CdeR : Que recherches-tu à travers cet art ,et à faire partager ?

Partager ?, non non Nath .

Je ne pense pas partager mes photos car mon « travail » reste très amateur et je me demande si cela peut intéresser qqun … Je recherche juste à m’exprimer et à me faire plaisir en les faisant et en les traitant ….

CdeR Peux tu nous relater un de tes meilleurs souvenirs ainsi que le pire ?

Le pire souvenir est forcement quand j’ai laissé mon sac photo dans la voiture et qu’en revenant je m’ aperçois que ma vitre est brisée et plus de sac….. un sentiment de tristesse et de colère énorme que je ne souhaite à personne, quant au meilleur mais néanmoins stressant c’est quand , récement , un modèle exterieur à mon cercle d’ami ou de famille a bien voulu me faire confiance pour un shooting , la peur de rater , de guider mais tout c’est très bien passé dans la joie et la bonne humeur 😉

CdeR : Que les sont les œuvres majeures de ton parcours?

Euh là je sors mon joker Nath

Ou alors je demande « l’avis du public » 😉

CdeR : Quels sont les photographes qui t’ inspires ?

Je n’ai pas vraiment de nom à te donner car je fouine un peu partout sur les sites photos , je fonctionne plutôt au feeling et au ressenti …

CdeR : Quelle est ta plus grande source d’inspiration ?

L’inspiration me vient tout simplement en voyant le modele ou le paysage.

CdeRQuels lieux te font rêver ? Si dans l’absolu, tu pouvais y shooter ….

Alors …

Attrapes une map monde , fermes les yeux et poses ton doigt n’importe où … ouvres les yeux , voilà c’est là 😉

Non sérieusement ,c’est pas évident car chaque endroit a son charme , l’Afrique et l’Asie avec leurs paysages époustouflants, mais les aurores boréales…  C’est quand même un rêve d’enfant !!!

CdeR : Photographies-tu avec une idée en tête, ou te laisses tu  porter par les occasions qui se présentent?

Oui oui, je pars toujours avec une idée en tête , même s’il n’est pas toujours facile de pouvoir la faire rejaillir comme je le voulais et que parfois au traitement je pars dans une autre direction …..

CdeR : Quels sont les logiciels et plug-ins que tu utilises pour retoucher et gérer tes photos?

Le classique Light Room et localement Photoshop (mais je m’y perds 😉 )

CdeR: Quels sont tes projets photographique 2015 ?

Progresser bien sûr !!! Et élargir mes horizons en trouvant des collaborations intéressantes..

CdeR : La question de fin d’interview ,si tu pouvais te réincarner , en quoi et pourquoi ?

Ah ah ….

En tortue du pacifique ,surement pour la carapace 😉

CdeR: Un dernier mot ?

Merci….

Son Lien :

FaceBook

INTERVIEW DE : Tarik Daria

Portrait de Tarik Daria
Portrait de Tarik Daria

Capteur de Rêve :: Bonjour Tarik , peux tu te décrire en quelques mots ? 

Bonjour Nath , je suis un quadra marié et papa d’un petit ado de 11 ans . Passionné de photo mais cela tu le sais .

Sinon un boulot qui me prends beaucoup de temps …

CdeR : Quelle est ta spécialité ?

Pas de spécialité en particulier , j’aime bien m’essayer à tout enfin presque…. l’architecture c’est pas pour moi …..

CdeR : Comment es-tu arrivé à la photographie ?

Un peu par hasard à dire vrai , disons simplement que j’ essaie de faire de la photo et non pas prendre des photos depuis quatre ans environ .

CdeR : Comment t’es-tu formé?

Par le biais de forum essentiellement , avoir des critiques sur son travail est très formateur même si cela est dur à entendre parfois .

CdeR : Quel est ton matériel photo fétiche ?

J’utilise un Nikon D700 et un D2Xs couplé avec 50 f1.4 , un 85 f1.8 ,un 90 f2.8 (macro), un 17-50 f2.8 ,un 28-75 f2.8 et enfin 80-200 f2.8 .

CdeR : Peux tu nous commenter la photo que tu as choisi pour illustrer cette interview ?

Lire la suite INTERVIEW DE : Tarik Daria

INTERVIEW DE : Mia M Photos

Portrait of Mia M
 Portrait of Mia M
Capteur de Rêve :  Hello Mia ,  If You Could Describe Yourself In 3 Words What Would They Be?
Mia: A complete description of myself in three words, I think is:  I’m a dreamer.
(Traduction Mia: Une description complète de moi en 3 mots, je pense que c’est « je suis une rêveuse » .)
Capteur de Rêve : What is your photographic specialty ?
Mia: I could not write exactly my specialty, Street Photo, Portrait, Landscape, Still Life, Nude… I move from one category to another exploring new worlds of image. If there is a specialty for me, I think it would be Fine Art because I create my photos in accordance with my own vision as artist. I always use visual metaphors such as symbols, lights, shadows, atmospheres, movements, transparencies… These elements allow me to express feelings and experiences in my photos through a subjective, surreal and dreamy vision of reality.
(Traduction MiaJe ne peux pas décrire exactement ma spécialité, photo de rue, portrait, paysage, nature morte, nue… Je vais d’une catégorie à l’autre en explorant un nouveau univers d’images. Si il y a une spécialité pour moi, je pense que ça serait les beaux arts parce que je créais mes photos en accord avec mes propres visions artistiques. J’utilise toujours des métaphores visuels comme des symboles, la lumière, les ombres, l’atmosphère, les mouvements, les transparences… ces éléments me permettent d’exprimer mes sentiments et mes expériences dans mes photos à travers une vision subjective, surréaliste et onirique de la réalité. )

Lire la suite INTERVIEW DE : Mia M Photos

INTERVIEW DE : Delphine Perrier alias Delphine Sautier Photographies

Portrait of Delphine Sautier Photographies
Portrait of Delphine Sautier Photographies

Capteur de Rêve :: Bonjour Delphine , peux tu te décrire en quelques mots ?

Bonjour Nathalie, je m’appelle Delphine et je suis une jeune photographe amatrice de 30 ans qui apprends par elle même.

Je travaille dans l’Hôtellerie de luxe (5 étoiles) ou le culte du détail est important :). Je me mets toujours la barre plus haut en regardant les photos des diverses pages et en me demandant si cela me plairait à la réaliser. A l’heure actuelle, j’ai déjà quelques idées de ce que je voudrais réaliser comme type de photo.

Je suis curieuse de nature et aime échanger des points de vue avec autrui.

Je suis une fille d’expatrié, donc j’ai beaucoup voyagé et c’est de là que je tire mon inspiration.

CdeR :Quelle est ta spécialité ?

Je n’ai pas réellement de spécialité dans la photographie… à l’heure actuelle je fais de la Macro, des effets (bokeh) mais aussi des paysages.

Comme je le disais au dessus, je me cherche encore dans le style mais il semblerait que la Macro me plaise bien mais pas que … 🙂

CdeR : Comment es-tu arrivée à la photographie ?

C’est au fur et a mesure que le gout pour la photo s’est développé.

Je me suis donc « imposée » un challenge en me faisant plaisir.

J’ai acheté un appareil photo reflex (Nikon D3200) et je me suis lancé dans l’utilisation de ce dernier grâce à des magazines, articles, connaissances faites sur des groupes de photos. La photo est à l’heure actuelle une plaisir et une véritable détente .

CdeR : Comment t’es-tu formée?

J’ai appris seule à partir de conseils de connaissances, d’articles, de livres et de groupes sur les réseaux sociaux.

En effet, je ne publie pas beaucoup dans les groupes mais j’observe les photos proposées ainsi que les critiques (positives ou négatives) qui peuvent faire évoluer la photo et le photographe.

CdeR : Quel est ton matériel photo fétiche ?

J’ai un NIkon D3200 avec un objectif de 18-55mm ( de base) ainsi qu’un deuxième que je n’ai pas commencé à utiliser un Macro AF70-300mm. Je me suis aussi équipe de quelques filtres tel qu’un filtre UV, un film neutre pour protéger l’objectif et un filtre à densité variable (principalement pour les photos de cours d’eau).

CdeR : Peux tu nous commenter la photo que tu as choisi pour illustrer cette interview ?

Coquelicot by Delphine Sautier Photographies
Coquelicot by Delphine Sautier Photographies

J’ai choisi une macro d’un coquelicot… je me souviens encore quand je l’ai faite ..

C’était mes premières photos avec mon appareil et de suite j’ai adoré…

Je privilégie les éléments colorés car j’aime les photos vivantes.

CdeR : Quels conseils donnerais tu à un jeune  qui débute ?

Je ne suis pas sure de pouvoir donner des conseils étant moi même débutante.

Pour ma part, diverses sources d’information m’ont beaucoup aidé mais ce qui me fait le plus avancer, ceux sont les critiques constructives de chacun.

CdeR : Que recherches-tu à travers cet art ,et à faire partager ?

Mon but a travers mes photos de faire partager cet instant unique, figé par mon appareil et qui ne pourra se reproduire…

J’aime lancer une invitation au voyage au travers de paysages ou bien dans le monde de l’infiniment petit (Macro).

Pour moi la photographie est avant tout une histoire de partage.

D’ailleurs, le précédent nom de ma page était « ces instants de la vie »…

CdeRPeux tu nous relater un de tes meilleurs souvenirs ainsi que le pire ?  

Un de mes meilleurs souvenir est imagé par ces moments que je passe à flâner dans la campagne en quête d’une fleur, d’une feuille, d’un champignon qui sortira du lot et qui quelque par racontera une histoire … J’aime cet instant de solitude où on est le témoin de tellement de choses qu’avec le train de la vie de tous les jours. Je parle d’un simple lever de soleil, de l’éclosion des bourgeons d’un cerisier, d’une météo clémente en bord de mer, d’un insecte qui passe …

Mon pire souvenir … je n’ai pas encore acheté de trépieds et je peux vous dire que c’est frustrant d’essayer de prendre en photo quelque chose à taille Macro avec le balancement naturel de votre corps. Vous ne pouvez pas toujours vous allonger, retenir votre respiration… Il m’est arrivé de rester à prendre une trentaine de fois la même photo de peur de rater cet instant de la vie …

CdeR : Que les sont les œuvres majeures de ton parcours?

C’est un peu tôt à mon gout pour parler d’oeuvres majeures … ça viendra car je ne manque pas d’enthousiasme et d’idées 🙂 !!

CdeR : Quels sont les photographes qui t’ inspires ?

Pas de photographe en particulier, et tout le monde à la fois… Ma curiosité me pousse à me soucier de divers type de photos ce qui fait que je ne reste pas « figée » dans une idée…

CdeR : Quelle est ta plus grande source d’inspiration ?

Ma plus grande source d’inspiration reste la Nature . Si belle, si simple et en même si riche en couleurs, émotion, que je pense qu’il est impossible d’en avoir fait le tour … c’est une source infinie 🙂

CdeR Quels lieux te font rêver ? Si dans l’absolu, tu pouvais y shooter …. 

Tout dépend de ce je voudrais faire comme photo…

Je voudrais essayer le light painting , mais pour cela j’aimerai retourner en Polynésie ,où j’ai vécu,pour faire des photos uniques, mélangeant nature et tradition 🙂

Je voudrais faire des photos Macro mais cela n’est possible, pour moi ( de mon point de vue) ,qu’en belle saison pour avoir de superbes couleurs…

Je voudrais aussi faire des photos de gouttes suspendues par la gravité, comme figées mais pour cela il faudrait un peu plus de matériel pour les mettre en valeur.

Comme vous le voyez ,je ne manque pas d’idées et encore ce sont les premières qui me viennent à l’esprit.

CdeR : Photographies-tu avec une idée en tête, ou te laisses tu  porter par les occasions qui se présentent?

Non, je ne me laisse porter. J’aime moins les photos calculées. je peux modifier 1 ou 2 choses mais l’esprit de la photo reste inchangé (exemple : tourner une pomme à cause d’un défaut…)

CdeR : Quels sont les logiciels et plug-ins que tu utilises pour retoucher et gérer tes photos?

Pour le moment, je ne les retouche pas beaucoup. Principalement les contrastes et la luminosité.

Je suis en train de me renseigner pour un logiciel auprès de divers photographes amateurs afin d’avoir un maximum d’avis en retour 🙂

CdeR: Quels sont tes projets photographique 2015 ?

Continuer à « figer » ces instants précieux et uniques. 

Espérer réussir à faire rêver ceux qui me lisent et surtout progresser dans cette belle mission que je me suis donnée.

CdeR : La question de fin d’interview ,si tu pouvais te réincarner , en quoi et pourquoi ?

Je crois qu’une réincarnation en aigle me plairait. Déjà c’est un animal solitaire, libre de ses mouvements, avec une vue perçante qui permet de voir l’infiniment petit. Et puis c’est curieux et je pense « ouvert d’esprit » …

CdeR : Un dernier mot ?

Je pense que tout le monde peut faire de la photo ,mais il faut se donner les moyens, se renseigner, poser des questions, ne pas hésiter à être curieux, tester des choses  (bonne ou pas on en tire une leçon pour la suite 🙂 )

Voila mon denier mot sera « SOYEZ CURIEUX… »


CdeR Merci beaucoup Delphine pour le temps consacré à nous faire te découvrir ……..

Son Lien :

FaceBook

INTERVIEW DE : Stéphane Martinez Photography

Stéphane Martinez Photography Portrait
Stéphane Martinez Photography Portrait

Capteur de Rêve ::Bonjour Stephane, peux tu te décrire en quelques mots ?

Pas loin des 50 balais, marié, deux jeunes enfants, retombé dans la photo suite à un voyage de noces plein d’animaux sauvages.

CdeR :Quelle est ta spécialité ?

Escalope à la crème…
Sinon niveau photo, spécialisé en rien, amateur sur toutes les techniques avec plus ou moins de réussite et explorateur d’idées saugrenues, mélange des techniques.
Peut-être une prédilection pour les paysages car le plus pratique à prendre en photos et nécessitant un minimum de préparation.

CdeR : Comment es-tu arrivé à la photographie ?

Je crois que tout a débuté dans une fête foraine quand j’étais tout petit, il me semble avoir eu un jour un appareil tout en plastique dans une tirette, si si rappelez-vous, on mettait une pièce et on tirait un tiroir qui très souvent se bloquait… Ensuite j’ai eu in Instamatic Kodak qui faisait des photos carrées. Puis je suis devenu adolescent et j’ai eu d’autres priorités…
Bien plus tard j’ai eu mon premier reflex, un CANON T50, puis un CANON EOS 650 qui s’est pris des seaux d’eau de mer, n’a jamais bronché et que j’ai gardé très longtemps avant de basculer vers un 350D, puis un 450D que j’ai toujours. Il y a un an j’ai acheté un 7D d’occasion pour immortaliser notre voyage de noces dont une partie consistait en un safari en Tanzanie.

Lire la suite INTERVIEW DE : Stéphane Martinez Photography