INTERVIEW DE : Justine alias Macro-ProxiPhotos_By JZ

Portrait de Justine (c) Macro-ProxiPhotos_By JZ

Portrait de Justine (c) Macro-ProxiPhotos_By JZ

Capteur de Rêve ::Bonjour Justine , peux tu te décrire en quelques mots ?
Je m’appelle Justine , j’ai 29 ans. Je suis alsacienne et maman d’une petite fille.
Je suis chargée de communication/infographiste de profession.
CdeR :Quelle est ta spécialité ?
Ma spécialité en photo est la macro et la proxi photographie d’éléments naturels (animaux, insectes, fleurs, gouttes d’eau). J’aime par dessus tout découvrir au travers de mon objectif des merveilles que l’œil nu aurait bien du mal à voir.
CdeR : Comment es-tu arrivé à la photographie ?
J’ai été attirée par la photo très jeune, avec un appareil jetable à l’époque. C’est lorsque j’ai eu mon premier appareil numérique entre les mains que mon attirance pour la discipline est devenue une passion. Je me suis réellement mis à la photo macro il y a très peu de temps. Suite à un grave accident de voiture j’ai du adopter une nouvelle vie, une vie bien plus posée sans stress et surtout sans activité physique ou sportive. Plus aucun exutoire pour me détendre et me défouler du jour au lendemain. J’ai trouvé en la photo ma nouvelle activité, celle qui me détend et me fait réellement du bien tant physiquement que mentalement. C’est une sorte de yoga pour moi. La photo macro exige une maitrise de soit particulière. J’ai du apprendre à réguler mon rythme cardiaque (à faire le vide, me détendre) mais aussi ma respiration. Mon passé d’ancien compétitrice en tir à la carabine a été un formidable atout pour cela.
 CdeR : Comment t’es-tu formé?
Je me suis formée complètement en autodidacte et avec internet, j’ai visionné des tutoriels photos. Ensuite j’ai réellement tout appris sur le terrain en situation. La macro nécessite certaines techniques que je n’ai pu acquérir à force d’entrainement.
CdeR : Quel est ton matériel photo fétiche ?
J’utilise un boitier reflex Canon avec différents objectifs et différentes méthodes. Ma méthode fétiche est l’utilisation de bagues d’allonges que je monte directement entre mon boitier et mon objectif. J’ aime cette technique aussi car elle ne coûte quasi rien.
CdeR : Peux tu nous commenter la photo que tu as choisi pour illustrer cette interview ?
Insectes (c) Macro-ProxiPhotos ByJZ

Insectes (c) Macro-ProxiPhotos ByJZ

Fleurs (c) Macro-ProxiPhotos ByJZ

Fleurs (c) Macro-ProxiPhotos ByJZ

Gouttes (c)Macro-ProxiPhotos ByJZ

Gouttes (c)Macro-ProxiPhotos ByJZ

Je ne pouvais pas choisir l’une de mes nombreuses photos je vous propose trois « vignettes » qui illustrent mes trois thèmes de prédilections.

CdeR : Quels conseils donnerais tu à un jeune qui débute ?
Mon conseil principal serait de faire preuve de beaucoup de patience et de persévérance. J’ai mis des jours avant d’avoir ma première photo d’insecte nette. Malgré tout je ne me suis jamais laissée abattre et j’ai continuer encore et toujours en cherchant des solutions la où je rencontrais des soucis.

CdeR : Que recherches-tu à travers cet art ,et à faire partager ?
A travers cet art je cherche avant tout à me détendre, être en parfaite harmonie avec la nature que je photographie. Le partage des photos permets un réel échange avec les autres, avoir des avis neutres sur son travail est très formateur. A plus long terme je souhaiterais sincèrement que mes photos donnent envie aux gens de ne plus passer à coté d’une fleur des champs sans la regarder de plus prés. Je rêverais qu’en découvrant la beauté de la nature grâce à mes photos, enfants et adultes prennent conscience de sa fragilité et la respectent d’avantage.

CdeR : Peux tu nous relater un de tes meilleurs souvenirs ainsi que le pire ?
J’ai des tas de superbes souvenirs car chacune de mes sorties photos et avant tout une balade, en forêt, dans les champs, au bord des rivières…
J’ai peu de mauvais souvenirs mais si je devais vous en citer un ce serait celui ci : un jour sur les berges d’un fleuve j’ai fais ma toute première rencontre avec des petits agrions bleus (famille des libellules). Complètement subjuguée par l’expression joviale et amicale de ces petits insectes je ne me suis absolument pas rendu compte qu’en même temps j’étais victime d’une tout petite araignée mordeuse. J’ai fais une grosse réaction au venin de la petite bestiole qui m’a quasiment envoyé à l’hôpital. En découvrant ensuite les très beaux clichés que j’avais réussi à faire, cette douloureuse expérience s’est vite transformée en lointain souvenir !!

CdeR : Que les sont les œuvres majeures de ton parcours?
Mon parcours est assez récent et je ne pense pas avoir en d’œuvre !! J’espère sincèrement qu’un jour l’une de mes photos pourra porter ce nom !!

CdeR : Quels sont les photographes qui t’ inspires ?
L’envie de me lancer en macro m’est venue à la découverte d’un jeune photographe de prodige selon moi. Il s’agit de Clément Wurmser, auteur de plusieurs livres sur les techniques de photos et de macro particulièrement.

CdeR : Quelle est ta plus grande source d’inspiration ?
La nature. Il me suffit de m’allonger 5 minutes au beau milieu de mon jardin pour trouver l’inspiration. Sortir après une averse d’été est source d’inspiration également. Je suis devenue très observatrice, un rien ne m’inspire!!Je crois sincèrement que rien ni personne ne pourra jamais égaler « Mère Nature » en matière de beauté !

CdeR : Quels lieux te font rêver ? Si dans l’absolu, tu pouvais y shooter ….
Je dirais les endroits exotiques qui recèlent des tas de trésors comme des insectes et des fleurs incroyables!!

CdeR : Photographies-tu avec une idée en tête, ou te laisses tu porter par les occasions qui se présentent?
Je me laisse complètement porter par les rencontres que je peux faire et les occasions qui se présentent à moi au grès des chemins !

CdeR : Quels sont les logiciels et plug-ins que tu utilises pour retoucher et gérer tes photos?
Étant graphiste de métier, j’ai la chance d’être parfaitement initiée au logiciels de PAO et de post traitement. J’utilise Adobe photoshop pour mes photos.

CdeR : Quels sont tes projets photographique 2015 ?
J’espère découvrir de nouveaux « modèles » et de nouveaux endroits à photographier. JE viens aussi d’acquérir mon premier vrai objectif macro, un 100mm macro f2/8 canon que j’espère bien apprendre à prendre en main durant l’année 2015 !

CdeR : La question de fin d’interview ,si tu pouvais te réincarner , en quoi et pourquoi ?
Je choisirai mon insecte favori, la libellule. Je les admire pour leur vélocité , leur formidable agilité et rapidité et en plus je craque pour leur tête tellement expressive!!

CdeR: Un dernier mot ?
La photo a été pour moi une véritable thérapie de vie, une sorte de yoga au quotidien. Cette passion m’a permis de traverser une période très difficile de ma vie et aujourd’hui les compliments des gens sur mon travail son un véritable cadeau pour moi.

CdeR ; Merci beaucoup Justine pour le temps consacré à nous faire te découvrir ……..
Ce fut un plaisir!!
Je souhaite rester « anonyme » au maximum, je fuis la médiatisation sur internet du coup je m’excuse mais je ne joins pas de photos de moi. Mes insectes sont tellement plus beaux que moi lol ….

Ses Liens :

FaceBook
WebSite

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s