INTERVIEW DE : Bernard Moncet PhotoGraphies

© Bernard Moncet

© Bernard Moncet

 Capteur de Rêve ::Bonjour Bernard, peux tu te décrire en quelques mots?

 ​Bonjour, voilà je m’appelle Bernard, j’ai quelques années de vol​à mon compteur ​et je suis passionné de photographie depuis l’âge de 20 ans. Je réside en région Lyonnaise et je vais très bientôt terminer ma carrière professionnelle qui m’a amené en 40 ans à énormément voyager, à faire des rencontres étonnantes et à vivre des moments d’intense émotion.

​La photographie et le golf sont les deux activités que je pratique assidûment depuis maintenant plusieurs années.

CdeR :Quelle est ta spécialité ?

​La photo de rue indéniablement mais plutôt que d’une spécialité je parlerai davantage de passion pour la Street Photographie où les rencontres sont toujours imprévisibles et inattendues. C’est mon adrénaline celle qui me fait avancer vers la prochaine prise de vue, celle qui va t’apporter plus d’émotion au travers d’un regard, d’un sourire, d’une attitude captée en un instant furtif.

Par ces lignes et formes, la photographie d’architecture est également un domaine que je trouve intéressant à photographier, tout comme la photo de paysages avec la douceur de ses teintes à l’aube ou au soleil couchant.

CdeR : Comment es-tu arrivé à la photographie ?

​ ​

Au départ il y a une quarantaine d’années, la photographie numérique n’existait pas. L’appartenance à un club-photo et le développement en chambre noire était pour moi un moyen de se créer un autre univers où l’imagination venait prendre le pas sur le réel et ouvrir un espace d’expression et de créativité par une approche de la photographie en noir et blanc.

CdeR : Comment t’es-tu formé?

Je suis un autodidacte assidu de certaines revues photographiques et sites internet dans lesquels je puise technique et source d’inspiration.

© Bernard Moncet

© Bernard Moncet

 CdeR : Quel est ton matériel photo fétiche ?

Comme tous passionnés de la Street Photographie, il faut voyager léger et être le plus discret possible à l’approche du sujet à photographier. Je travaille donc exclusivement avec des boîtiers hybrides de chez Fuji, un X-Pro1 et un XM1. Ces deux boîtiers sont associés principalement à des objectifs à focale fixe à grande ouverture.

CdeR : Peux tu nous commenter la photo que tu as choisi pour illustrer cette interview ?

Street by Bernard Moncet

  Street by Bernard Moncet

 Voici une photo prise de face à l’arrêt d’un bus sur l’​î​le Maurice en avril 2013. Un bref échange de regard avec l’un des personnages laisse supposer que je venais de le déranger dans son repas.  Je me suis ensuite approché  calmement et en souriant, je lui ai fait voir ma photo sur l’écran de mon boitier et il a levé le pouce en signe de satisfaction. Ce jour là, j’ai compris que l’on pouvait faire autre chose que de la photo volée.

CdeR : Quels conseils donnerais tu à un jeune  qui débute ?

Pour ce qui concerne la photo de rue, mon premier conseil serait de bien choisir son matériel  et d’éviter tout équipement où l’on doit passer par un écran pour régler vitesse, diaphragme, et sensibilité ​ISO

qui sont les bases de la photographie.  Mon deuxième conseil serait de bien connaître les capacités de son matériel et d’en maîtriser parfaitement son utilisation. Ensuite, d’être observateur et d’être patient, de savoir attendre le bon moment. En photo de rue, la réactivité doit être de mise pour saisir l’instant décisif comme le disait si bien un certain Cartier Bresson.

CdeR : Que recherches-tu à travers cet art ,et à faire partager ?

La photo numérique nous offre aujourd’hui une palette incroyable de possibilités pour exprimer notre créativité. A l’époque de l’argentique le Noir et  Blanc nous permettait  de sortir de notre univers et de le transformer en un monde irréel que l’on ne connaîtrait jamais. La photographie numérique nous offre aujourd’hui des possibilités de post traitement infinies pour recréer des ambiances totalement différentes de celles enregistrées lors de  la prise de vue d’origine. C’est donc un moyen d’expression extraordinaire que j’essaye d’utiliser au mieux pour partager ma vision du monde qui nous entoure.

CdeRPeux tu nous relater un de tes meilleurs souvenirs ainsi que le pire ?  

Pas facile de répondre à cette question. Je ne me souviens pas d’avoir vécu le pire ou le meilleur.

CdeR : Que les sont les œuvres majeures de ton parcours?

Je n’aurai pas la prétention de parler d’œuvres à mon niveau car pour moi une œuvre est  un apanage réservé aux grands maîtres de la discipline. Maintenant il y a certaines de mes photos  qui ont effectivement marqué un tournant dans mon approche de la prise de vue et qui ont pu influencer mon travail en post traitement. Ma série de photos « Couleurs Créoles » prise sur l’​î​le Maurice en avril 2013 en fait certainement partie.

CdeR : Quels sont les photographes qui t’ inspires ?

Tous les grands maîtres de la Street Photographie comme Doisneau, Cartier Bresson, Brassaï, Frank et même Depardon dans certaines séries sur ces voyages en Amérique latine. Vivian Maier constitue également une importante source d’inspiration par ses photos découvertes récemment.

CdeR Quels lieux te font rêver ? Si dans l’absolu, tu pouvais y shooter …. 

Tous les lieux où la présence humaine est là, où il peut se passer quelque chose d’inattendu, d’inespéré, où l’on peut composer avec  les teintes et la lumière, où les regards et les émotions s’échangent et se partagent.

CdeR : Photographies-tu avec une idée en tête, ou te laisses tu  porter par les occasions qui se présentent?

Aucune idée de départ ne conditionne mes prises de vue. Je suis incapable de savoir ce que je vais photographier au cours de la plupart de mes sorties. Seule la lumière et l’environnement dans lequel je me trouve peuvent être source d’inspiration. Mais comme un chercheur de champignons ou un pécheur à la ligne, je peux rentrer bredouille sans aucune photo enregistrées sur mes cartes mémoire.

CdeR : Quels sont les logiciels et plug-ins que tu utilises pour retoucher et gérer tes photos?

La gestion est faite au travers de Lightroom  avec un classement par date et par lieu de la prise de vue. Je n’utilise que très peu les mots clé, ça me saoule … Ensuite je commence un premier travail sur les réglages de base (luminosité, contraste, balance des blancs, netteté, etc… ) toujours avec Lightroom avant de passer par Photoshop que j’utilise pour travailler essentiellement sur les teintes et les textures en utilisant calques et masques de fusion. Les plug-ins de chez DxO, Silver-Effect et autres développeurs peuvent être utilisés dans certains cas.

CdeR : Quels sont tes projets photographique 2015 ?

Deux ou trois expositions comme chaque année sur des salons de la photographie. Peut être une plus importante sur mon récent voyage en Inde en fin d’année si l’opportunité se présente.

CdeR : La question de fin d’interview ,si tu pouvais te réincarner , en quoi et pourquoi ?

C’est simple, en grand reporter pour parcourir le monde à la rencontre des gens, à la recherche d’insolite et de situations inattendues.

​ ​

Je fais donc mienne cette citation de Doisneau quand il affirmait :

« Par expérience je sais que du côté de la rue le spectacle est toujours généreux. Dans ces décors témoins de la peine et de la joie des         hommes, les gestes de la vie y sont accomplis simplement et les visages des gens qui passent sont       parfois émouvants. Voir et Photographier, c’est souvent se construire avec les moyens du bord un petit   théâtre et attendre ses acteurs. Lorsqu’on y croît très fort, c’est bien le diable s’ils ne finissent pas par     arriver. »

CdeR ; Merci beaucoup Bernard pour le temps consacré à nous faire te découvrir ……..

  Ses Liens :

                Flickr

                Blog 

                Facebook

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s