INTERVIEW DE : Karine Andreï alias Lumières Naturelles

Karine Andreï alias Lumières Naturelles

                                                             Karine Andreï alias Lumières Naturelles

Capteur de Rêve ::Bonjour Karine, peux tu te décrire en quelques mots ?

Bonjour ! Et merci pour cet intérêt pour mes photos 🙂 J’ai 28 ans, je vis en Auvergne au pied du Sancy, je suis passionnée par la photographie. Niveau activité, je suis éleveuse de brebis en plein air intégral en agriculture biologique. J’essaie de faire ce que je peux à mon niveau pour montrer que l’agriculture peut être faite autrement, en proposant de la qualité, au plus proche de la nature, des bêtes… et du consommateur !

J’ai toujours aimé vivre dans des endroits isolés, le plus loin possible des villes. Je passe une bonne partie de ma vie dehors, pour mon travail, mais aussi pour les balades, randos, et photo bien sur ! Mes bottes et mes chaussures de rando sont mes plus fidèles alliées 🙂

CdeR :Quelle est ta spécialité ?

                    Je pense pouvoir dire que c’est la photographie de nature en général, paysages, macro, et parfois un peu                           d’animalier. Et bien sur mes animaux : brebis, ânesses, et mes border collie ! J’aime particulièrement capter                         les jolies lumières.

CdeR : Comment es-tu arrivé à la photographie ?

Ca fait déjà pas mal de temps que j’ai un appareil photo dans les mains. Au début un compact, puis dans mon adolescence vers 16 ans, j’ai beaucoup pratiqué l’argentique avec un labo au fond du jardin de mes parents en apprenant seule avec des bouquins. C’est à ce moment là que j’ai réellement développé cette passion.

CdeR : Comment t’es-tu formé?

Pas de formation spécifique, j’ai lu beaucoup de bouquins pour le développement et le tirage en argentique. Comme on a une toute autre approche de la photo qu’en numérique cela m’a permis d’apprendre assez rapidement (ça coute cher…) et de tenter de maitriser la photo de A à Z, de manière concrète. J’ai appris finalement énormément en photographiant, c’est comme ça que j’ai compris les bases, les réglages de l’appareil et l’intérêt de la recherche d’ambiances en paysage.

CdeR : Quel est ton matériel photo fétiche ?

J’ai eu 3 boitiers depuis mon adolescence, dont la gamme a augmenté avec mes exigences et mon expérience. Au début, j’avais un Canon EOS 350D avec les objectifs du kit, puis un 40D moyenne gamme et depuis 2 ans un Eos 5D mark II. Je pense que ce dernier boitier atteint la plupart de mes exigences, mais c’est surtout en terme d’objectif que j’ai trouvé mon petit fétiche, à savoir le canon 24-70mm f2,8 L. Je l’utilise la plupart du temps. La focale me correspond, et le piqué est tellement bon qu’il est difficile après ça de revenir en arrière. Après en complément j’ai un canon 100mm f2,8 macro, et un canon 100-400mm que je n’utilise pas énormément. Egalement un filtre ND1000 pour les poses longues.

CdeR : Peux – tu nous commenter la photo que tu as choisi pour illustrer cette interview ?

J’ai choisit cette photo car elle reflète mes envies d’aujourd’hui. J’habite depuis peu en Auvergne, dans un coin assez perdu, et j’ai découvert le massif du Sancy, tout près de chez moi. C’est un endroit coup de coeur, inhabité, que je compte découvrir petit à petit ! Mon rêve serait d’avoir une estive là haut pour y faire pâturer mes brebis… peut-être un jour !

photo by Lumières Naturelles

                                                          photo by Lumières Naturelles

Aujourd’hui, il y a de multiples moyens d’apprendre la photo, mais le principal sera toujours en s’exerçant et en s’ouvrant un peu au monde extérieur.

CdeR : Quels conseils donnerais tu à un jeune  qui débute ?

Ca parait un peu cliché mais faire ce qui lui plait… ne pas forcément rechercher à avoir un style, car pour moi c’est le meilleur moyen de se mettre des barrières. Et dans un domaine où la liberté est importante, je trouve ça un peu bête et pas très utile ! Bon c’est aussi ma tendance à refuser de mettre les choses dans des « cases » qui me fait dire ça. En résumé, il faut se faire plaisir, en photographiant ce qu’on aime ! La technique viendra petit à petit, il ne faut pas se mettre la pression sinon c’est le meilleur moyen de se décourager. La photo, c’est un outil qui évolue en fonction de notre personnalité, donc tout le long de notre vie. Cette évolution est parfois marquée, d’autres fois moins, mais elle n’est pas forcément une finalité à atteindre. Faut laisser faire…

CdeR : Que recherches-tu à travers cet art ,et à faire partager ?

                    La photo est pour moi un outil par lequel j’essaie de partager des moments de tous les jours, mes animaux,                         des lumières, des situations rencontrées. Ca me permet d’avoir un souvenir mais également de le partager, et                     autant que possible, partager l’émotion que j’aie eu à faire les photos.

CdeR Peux tu nous relater un de tes meilleurs souvenirs ainsi que le pire ?  

Le meilleur souvenir est sans doute le lever de soleil au Mont Aigoual, dans les Cévennes, près de là ou j’habitais avant. J’en ai fait pas mal en 8 ans, et c’était à chaque fois un bonheur ! Sauf quand les conditions n’étaient pas optimales et je me retrouvais à 6h du matin dans un brouillard à couper au couteau, mais tout de même contente d’être là haut.

Le pire, c’est forcément le jour ou j’ai fait tomber mon 5D mark II dans la rivière en la traversant, il avait tout juste 2 semaines et j’avais mis toutes mes économies dedans… Heureusement, après séchage il a fonctionné, mais une belle frayeur tout de même.

CdeR : Que les sont les œuvres majeures de ton parcours?

Parler d’oeuvre serait un peu prétentieux, mais j’ai quelques photos qui reflètent un peu mon parcours.

coquelicot by Lumières Naturelles

                                            coquelicot by Lumières Naturelles

faune by Lumières Naturelles

                                                                    faune by Lumières Naturelles

Photo by Lumières Naturelles

                                                                            Photo by Lumières Naturelles

Mouton by Lumières Naturelles

                                                        Mouton by Lumières Naturelles

CdeR : Quels sont les photographes qui t’ inspires ?

J’aime beaucoup le travail de Vincent Munier. Il fait un travail avec le « vide » dans les photos, ou alors sur la matière, auquel je suis très sensible. Ca ne se voit pas forcément dans mes photos car je ne vais pas non plus chercher à « reproduire » ce travail, mais en tous cas, j’aime beaucoup regarder ses photos !

CdeR : Quelle est ta plus grande source d’inspiration ?

Sans aucun doute, la nature qui m’entoure !

CdeRQuels lieux te font rêver ? Si dans l’absolu, tu pouvais y shooter …. 

Ca va paraitre bizarre mais je n’ai pas de rêve particulier, si ce n’est que sortir de la maison et avoir le lever de soleil, ce que j’ai aujourd’hui ! Et cela me suffit amplement, car quand les lumières sont là je prends vraiment du plaisir à faire des photos et à me trouver « là » à ce moment précis. Je ne recherche pas des endroits spectaculaires, mais plutôt des ambiances.

CdeR : Photographies-tu avec une idée en tête, ou te laisses tu  porter par les occasions qui se présentent?

Je me laisse porter. Parfois je provoque un peu les occasions en allant au lever du soleil dans des endroits précis près de chez moi, donc souvent c’est vrai que les occasions sont guidées par la lumière qu’il peut y avoir. Mais généralement, pas d’idée en tête, même pas de « but » quand je pars en randonnée, je me balade et j’apprécie simplement le moment présent ! Quand les ambiances sont là, alors, j’en profite pour faire des photos.

CdeR : Quels sont les logiciels et plug-ins que tu utilises pour retoucher et gérer tes photos?

J’utilise Lightroom. J’aime bien ce logiciel car il permet de traiter rapidement les photos et en même temps de gérer une bibliothèque. A vrai dire je reste au grand maximum 3min pour traiter une photo, en jouant un peu sur le contraste, en débouchant parfois des parties un peu sombres de la photo par exemple. Je ne vais jamais plus loin que ça, étant assez manuelle, autant j’adorais tirer mes photos sous l’agrandisseur, autant sur l’ordinateur assise sur un bureau… ça n’est pas ma grande passion !

CdeR : Quels sont tes projets photographique 2015 ?

J’aimerai bien proposer mes photos à des expos locales pour faire connaitre un peu mon travail. Je n’ai pas encore osé ! Et j’aimerai aussi travailler sur l’encadrement. Je fais déjà mes propres encadrements en bois (je commande les lattes au scieur local et je découpe et colle tout), je voudrai me perfectionner dans la technique, notamment de contrecollage du tirage. Et pourquoi pas, une fois que je serai au point, proposer ce service à des photographes qui aiment bien le côté un peu rustique du bois brut.

CdeR : La question de fin d’interview ,si tu pouvais te réincarner , en quoi et pourquoi ?

                     En aigle royal… j’ai une fascination pour cet oiseau pour lequel j’ai passé des heures et des heures en                                  observation sur le Larzac. Et quand je le voyais planer dans mes jumelles, je n’avais qu’une envie : faire                                comme lui !

CdeR : Un dernier mot ?

Merci pour cet interview, c’était un plaisir !

CdeR Merci beaucoup Karine pour le temps consacré à nous faire te découvrir …

Merci beaucoup Nath 🙂

Ses Liens :

                    Site internet 
                    Facebook 
Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s