COUP DE COEUR : Fabrice Silly alias Fabrice Silly Photography

Portrait ©  Fabrice Silly

Portrait © Fabrice Silly

  • Biographie :

    Auteur Photographe…Né en 1966
    Que dans un «mur» de photographies figure un cliché de F.S. et, d’emblée, comme répondant à un appel votre oeil ira vers lui.
    Outre l’effet caractéristique de la pose longue consistant en une distension du temps, c’est le «presque rien», la subtilité du vide qui attirent. Qui attirent et interrogent, faisant secrètement écho à nos obsessions existentielles. La preuve en ces «compositions» dans lesquelles semble perdue une silhouette humaine face à un environnement réduit aux éléments.
    «Compositions» car les repères spatiaux sont gommés et les pistes brouillées : déstructuration et restructuration de la topographie complétant la déformation de la notion de temps mentionnée plus haut. Le fondateur «espace-temps» revu et purifié pour le magnifier dans une oeuvre personnelle, en marche vers l’apesanteur. Pour en rendre compte, la musique avec ses aériennes volutes plus que les mots lestés de vécu semblerait seule appropriée.
    Issues de son imaginaire, les créations de Fabrice Silly sont des propositions esthétiques à notre propre imaginaire. L’intention n’est pas de nous faire voyager mais de nous transporter.
    Pari réussi car le charme agit aussi avec les clichés urbains. Mégalopoles revisitées, devenant mirages, rappels, dût l’orgueil des plus hautes tours en souffrir, que l’homme n’est qu’une créature éphémère d’un monde flottant… Le silence et le sable du désert finiront par avoir raison de l’accueillante oasis.
    Indéniablement, la quête inlassable de l’épure, idéal de tout esthétisme, frappe l’oeuvre patiente et encore discrète mais vite reconnaissable de F.S. d’une vraie signature.
    Traduction :
    If one of Fabrice Silly’s shots happens to appear on a «wall» of photographs, your eye will immediately be attracted to it as if replying to a call.
    Apart from the typical effect of the long exposure resulting in a distension of time, it is above all the “almost nothing”, the subtle emptiness that are appealing. Appealing, questioning, secretly echoing our existential obsessions. The evidence in these “compositions”, where a human figure seems to be lost, facing an environment reduced to its basic elements.
    “Compositions” since spatial landmarks are rubbed out and tracks are covered : a topographical deconstruction and reconstruction completing the distension of time (explained above). The basic “ time and space” element revisited and purified , so as to magnify it in a piece of personal work, marching forward to weightlessness. To better describe this, music, with its ethereal spirals, seems to be closer than words weighed down by real life.
    Emanating from his imaginary world, Fabrice Silly’s works are aesthetic proposals calling on our own imagination. He does not intend to make us travel, but to carry us away.
    The challenge succeeds, for the spell also works in the urban snapshots. Revisited megalopolis, becoming illusions at the risk of wounding the pride of the highest tower, reminding us that man is ephemeral in a floating world. Silence and desert sand will eventually take over the welcoming oasis.
    In his work the tireless quest for an uncluttered style, aesthetically ideal, persevering and, though still discreet, easily recognizable, enables Fabrice Silly to be acknowledged as a real artist.

©  Fabrice Silly Photography

© Fabrice Silly Photography

Ses Liens :

WebSite

FaceBook

500PX

©  Fabrice Silly Photography

© Fabrice Silly Photography

©  Fabrice Silly Photography

© Fabrice Silly Photography

 ©  Fabrice Silly Photography

© Fabrice Silly Photography

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s